05 novembre 2015

De bon augure pour la profession d’ingénieur


Paru à la fin du mois de septembre dernier, un article du Soleil dépeignait un portrait très positif de la profession d'ingénieur et de ses perspectives d'avenir. Selon le président du Conseil d'administration du Réseau des ingénieurs, Yves Lavoie, la relève est assurée malgré le nombre important de départ à la retraite. De plus, les avancées technologiques offrent une panoplie de possibilités aux ingénieurs comme le transport intelligent, tous les domaines liés à l'environnement et les télécommunications. Aux dires de M. Lavoie, les tâches de l'ingénieur sont d'ailleurs fort diversifiées : la recherche et le développement, le service-conseil,  la gestion de projet et l'ingénierie de détail et de conception. En plus de l'impact qu'a le génie sur le monde, les salaires rendent également cette profession très attirante pour les jeunes.

Même si l'ingénierie est un milieu majoritairement masculin, les femmes prennent de plus en plus leur place au sein de la profession. Présentes en grande partie dans les secteurs de l'environnement, du biomédical et de la chimie, elles représentent maintenant 13 % de tous les ingénieurs inscrits à l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Pour plus de détails sur les excellentes perspectives de la profession d'ingénieur, nous vous invitons à lire l'article du Soleil.